Happymanga.fr : Votre fournisseur de manga d'occasion

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 mars 2013

Lectures de Mars

Encore un mois assez chargé en lectures. Pour mémoire, je fais mes chroniques à la fois sur mes lectures perso et sur des mangas des stocks de Happy Manga afin de vous les présenter.

Shonen

Blue Exorcist, tome 6 : Toujours emprunté à la bibliothèque parce que je ne les garde jamais assez longtemps en stock pour les lire et que j'aime bien mais pas assez pour les acheter... Mon avis général sur le manga, c'est qu'il est divertissant et sympathique avec de l'humour et pas trois tonnes de baston ce qui explique que ça convienne à la fois au filles et aux garçons. Dans ce tomes, les choses évoluent un peu. On apprend qui est le traître et quelles sont ses raisons mais il semble qu'il y ait encore pas mal de mystères et de secrets qui ne seront dévoilés qu'au prochain tome. Quant à la relation entre les personnages, les amis du héros se rendent compte qu'ils l'aime bien "quand même" mais ne sont pas encore tous capable de l'avouer ouvertement... surtout qu'il sait vraiment pas se tenir celui-là... ou plutôt, il ne sait pas tenir ses flammes et être discret...

Embalming, tome 7 : Grande fan de l'auteur (Kenshin le Vagabond), je me suis mise à lire cette série il y a quelques mois. Elle est assez difficile à trouver car peu mise en avant dans les boutiques. Ce tome tourne principalement autours du Frankenstein "estomac" lors de son combat avec Ashuhit. On découvre aussi certaines choses sur Elm et Cadaver arrive à la faire douter... mais pour l'instant elle garde ça pour elle... Watsuki fait souvent comme ça permet que le lecteur oublie les bombes à retardement et ça permet aussi de les faire exploser juste au bon moment... quand il faut pas, quoi !

Les mystérieuses citées d'or, tome 1 : Je n'ai pas pu m'en empêcher, quand je l'ai vu en boutique, celui-ci, je l'ai pris ! Je ne suis pas certaine de les avoir vu à la télé. En tous cas, je n'en garde pas de souvenir marquant bien que la chanson du générique soit des plus entêtantes (vous l'avez dans la tête, là, non ?). Mais les Cités d'Or ne sont pas un manga japonnais, c'est une production française travaillée à la japonaise (comme ils l'expliquent au début du tome, c'était déjà le cas pour la série animée). Nous avons donc là un livre publié dans le sens français sans jaquette amovible. Le graphisme est occidental bien que japanisé et la narration un peu légère. On voit bien que c'est la mise en livre d'une série animée, en fait. La série étant prévue en 5 tomes, ça va assez vite et on n'a pas trop le temps de s'attacher aux personnages, je trouve.

Shojo

BX, OS : "BX" comme "boxe". Et oui, c'est un shojo dont le thème principal est la boxe... mais uniquement parce que le personnage principal la pratique. La narration est très étrange, un peu hachée, un peu difficile à suivre, mais il me semble que c'est propre à Mari Okazaki. Beaucoup de choses sont dites à demi-mot ou abordées rapidement mais on suit quand même les personnages au fur et à mesure des pages... je pense que ça aurait été un peu mieux si ça avait été traité sur un peu plus de pages (donc en 2 tomes au lieu d'un) mais c'est le défaut principal des one shot...

Cosplay Animals, tome 1 : Une étudiante fan de cosplay (et en particulier d'uniforme) qui se fait passer pour plus jeune qu'elle n'est afin de sortir avec un lycéen (en uniforme, donc ^^). La fille est un peu bête, elle ne sait pas trop ce qu'elle veut, en fait, c'est maladroit. Par contre, le personnage masculin me plait bien. Il a bien compris la nana et ne compte pas la laisser partir. Ca me fait un peu penser à "ma copine est fan de yaoi" mais le mec subit moins les choses.

Efleurer le ciel, OS : Superbe One Shot ! Deux histoires, dans ce manga. La première, celle qui correspond à la couverture, traite de patinage artistique. Une belle histoire avec des personnages attachant mais toujours le soucis des one shot : traité trop vite, c'est trop court. Et puis, on a toujours cette narration étrange propre à Okazaki. L'autre histoire est centrée sur un couple qui voit une jeune fille apparaître et squatter chez eux alors qu'ils sont sur le point de se séparer...

In love with you, tomes 1 & 2 : L'entrée en matière est assez maladroite dans ce manga. L'héroïne se remet difficilement d'une rupture, le mec étant parti sans donner de nouvelles, elle se met avec un nouveau garçon et c'est à ce moment là que l'autre revient... Les deux garçons se battent pour la même fille, un peu cruche. Le tout avec une quantité de manipulation, de mensonge et de "pas de bol" un peu trop dense... Néanmoins, il faut admettre que le graphisme est vraiment sympa et que les deux garçons sont à croquer. En conclusion, un shojo tragédie qui plaira à celles qui aiment le style.

Magic, OS : Une histoire qui se passe sur une planète extra-terrestre et une autre avec un étudiant meurtrier. Idéal pour un moment de détente et pour se changer les idées.

Mon ciel après les cours, tomes 1 à 3 : Du sport, cette fois ci. Et pour être plus précise, de l’athlétisme. L'héroïne fait de la course (et oui, pour une fois, elle n'est pas que groupie, elle fait aussi quelque chose !) mais n'est pas toujours super douée. Par contre, son frère est un génie, semble-t-il, et l'idole des membres du club de sport. Le héros, lui, fait du saut en hauteur et il est tout petit ^^. Quant à rival (bah oui, c'est un shojo), au début il fait de la course mais il décide de se mettre au saut pour être un rival digne de ce nom. La nana est quand même un peu débile et les deux garçons la mette comme enjeu de leurs compétitions sportives... et elle, en bon objet, se laisse faire... Quant au graphisme, il est très classique des shojos mais sans défaut ce qui rend le manga très agréable à lire.

Next to You, tomes 1 & 2 : Elle est en dernière année de collège, il rentre au lycée, ils sont voisins et amis d'enfance... Elle ne pense qu'à lui mais ne lui a jamais avoué ses sentiments et voilà qu'il se rapproche d'une autre... une lycéenne ! J'ai retrouvé une ambiance un peu comme dans "c'était nous", en fait, avec énormément de non-dits et de subtilités dans la narration qui laisse un peu sur sa faim. Une bonne série avec un graphisme assez épuré.

Nosatsu Junkies, tomes 1 & 2 : Une jeune fille qui fait une tête de psychopathe à chaque fois qu'elle est stressée (autant dire tout le temps) décide de devenir mannequin pour rivaliser avec "le visage du moment" mais elle va découvrir que sa rivale... est un garçon ! Bien sûr, personne ne le sait ni ne doit le savoir. Bien sûr, c'est le président des élèves de son lycée. Bien sûr, ils vont se mettre à bosser tout le temps ensemble. Bien sûr, un beau photographe va s'intéresser à elle et découvrir le secret du héros...

Obaka-chan, tomes 1 à 7 : Si vous avez besoin de vous changer les idées, de vous remonter le moral, de vous offrir un bon moment de rigolade, c'est le manga idéal ! Terminé en 7 tomes, c'est une série assez courte et pleine de bonne humeur. L'héroïne, qui la coup de point un peu facile, va se retrouver dans une classe "spéciale" (comprendre "la classe des cas"...) et elle va tomber amoureuse du numéro 1 du lycée... autant dire qu'il y a comme un fossé entre elle et le mec... sauf qu'il va quand même s'intéresser à elle et il ne sera pas le seul... mais c'est un peu plus compliqué que ça...

Papillon, tome 8 : Dernier tome de cette super série de Miwa Ueda. Ageha, après avoir pris une décision difficile qui la transforme doucement en papillon, va résoudre le dernier problème de Hayato. Quant à Hana, elle décide enfin d'aimer sa soeur... Une très belle conclusion tout en douceur et sensibilité.

Seinen

Barakamon, tome 3 : On rencontre deux nouveaux personnages de passage sur l'île pour tenter de rapatrier notre héros à Tokyo. Une grand moment de remise en question pour Handa ponctué de fou rires entre partie de pêche et vente de bigorneaux.

Cesare, tomes 1 & 2 : Lorsque que j'ai lu "Le Prince de Machiavel" sorti chez Soleil, j'ai trouvé l'époque plaisante et le personnage de Borgia très attractif alors quel n'a pas été mon intérêt en voyant la nouvelle série de Ki-oon au salon du livre. Ajoutez à ça qu'il s'agit de Fuyumi Soryo à qui on doit l'excellent "Mars" et vous saurez pourquoi je n'ai pas hésité bien longtemps. Cesare est un manga très documenté et travaillé où on retrouve le charisme incroyable d'un personnage bien mystérieux. Nous sommes guidés dans ce monde d'intrigue et de pouvoir par un jeune homme un peu naïf mais à l'esprit assez vif. Comment cela peut-il être possible ? En fait, Angelo, le héros, ne connaît rien aux conflits des luttes de pouvoir et des groupes ou castes qui les régissent donc il entre dans cet univers avec beaucoup de maladresse mais c'est un jeune homme très instruit (qui a beaucoup lut) et qui est capable de faire prendre de beaucoup d'intelligence et de réflexion lors des cours de l'université où se déroule l'histoire (on verra d'ailleurs, c'est aussi une maladresse...). Quoi qu'il en soit, c'est vraiment un manga extraordinaire que je recommande. Vivement la suite !

City Hall, tome 1 : Un manga écrit par des français. Cette simple caractéristique m'avait retenue de le lire depuis qu'il est sorti cet été. Maudits a priori, c'est vraiment une trésor ! Le scénario un peu alambiqué est vraiment bien mené et les personnages sont très drôles et attachants. Quant au graphisme, c'est du grand art ! Attention, la touche française est très claire, les visages sont maladroits, on n'y retrouve pas tous les codes du manga... mais les décors, les pappercut (monstres géants créés par l'écrit), les décors, les actions, les combats, les décors... les décors, surtout ! Les héros sont Jules Verne et Arthur Conan Doyle, l'univers dans lequel ils évoluent leur ressemble. Un vrai plaisir.

Jesus & Bouddha, tome 5 : Un tome un peu fin, si vous voulez mon avis ! Je craignais que les blagues sur Jesus et Bouddha au milieu des hommes seraient un peu trop vites taries, j'avais trouvé les derniers tomes un peu moins entraînants... Mais j'ai eu de bon moments de rire avec ce tome 5 et j'aime toujours autant nos deux héros qui se laissent parfois (souvent) un peu (beaucoup) dépasser par les évènements. Dans ce tome ci, nos amis visitent la tour de tokyo, achètent une bicyclette, deviennent pompiers volontaires, et fêtent nouvel an...

Spice & Wolf, tome 6 : Cette excellente série entame un tournant pour le moins inattendu dans ce tome là. Lawrence était dans une situation délicate à la fin du tome précédent et on pouvait se douter que le nouveau personnage de la bergère allait prendre de l'importance mais de là que ce que ça évolue dans ce sens... je n'aurais pas imaginé ça de Lawrence, ça m'a surprise... Quoi qu'il en soit, c'est toujours aussi bien et je vous le conseille et vous le reconseille toujours autant.

The Sherlock Holmes Story, tome 1 : Un Sherlock jeune et beau gosse... Ce n'était pas vraiment l'image que je m'en faisais. Ajouté à ça qu'il fasse la tête parce que Watson va se marier... J'ai bien aimé.

Viconte de Valmont, les Liaisons Dangereuses, tomes 2 : Le deuxième et dernier opus de cette série courte, adaptation de la pièce du même titre. Les échanges épistolaires prennent plus d'importance encore, jusqu'à ce qu'on arrive à la fin tragique de cette superbe histoire très bien relatée. Une très belle adaptation.

Yaoi

Aussi cool que lui, tome 3 : Dernier tome de la série. Nos deux frères/amants affrontent les dernières difficultés et doivent faire des choix pour protéger leur avenir. Conclusion en bonne et due forme.

Crimson Spell, tome 3 : Mort, résurrection, combat, magie, malédiction... on ne se croirait vraiment pas dans un yaoi où tout est bon pour mettre une scène de sexe... et pourtant...

Darling, tome 1 : Un nouvel élève type yakuza arrive et s'en prend au petit intéllo de service parce qu'il le soupçonne d'être gay... Mais quelle étrange manière pour essayer de l'en "guérir"... Bof, bof...

Electric Delusion, tome 1 : Quand son meilleur ami lui annonce qu'il est gay, Shunpei se demande pourquoi il ne sort pas avec lui... Mais bien sûr, Fumi ne rêve que de ça. CE qui est sympa dans ce yaoi c'est qu'il n'y a pas de personnage "féminin" (bien sûr, ce sont toujours des mecs dans les yaoi mais souvent il y en a un qui est juste une fille dans un corps de mec, vous ne trouvez pas ?).

In His Eyes, OS : Un peu rapide, mais c'est normal, c'est un one shot. Les personnages sont sympa, un bon petit yaoi pour se détendre.

Kimi ga koi ni Ochiru, OS : Très belle histoire sur le thème du tir à l'arc. Une série va suivre mais je ne sais plus sur quels personnages. Vivement qu'elle soit publiée !

Bonnes lectures à vous et au mois prochain !

mardi 5 mars 2013

Lectures de Février

Et voilà un nouveau mois que se termine ! Février a beau avoir été court, j'ai pas mal lu. Il faut dire qu'avec Paris Manga, j'ai eu du réassort et j'ai pu m'acheter mes titres préférés (et pas mal de Yaoi).

Shonen

Le Nouvel Angyo Onshi, Tomes Doubles 3 à 6 : Que dire à part que j'arrive pas à m'en décrocher ? Il y a assez peu de manwa qui valent le détour mais celui-ci en fait parti sans aucune hésitation. Merci beaucoup à Pika d'avoir réédité cette histoire. J'avais commencé il y a quelques années, là j'ai dépassé le tome où j'en étais. Ca part un peu en vrille, je me demande comment Mun-su va se sortir du pétrin dans lequel il est mais je sens que ça va être un peu tiré par les cheveux. C'est marrant, la relation entre lui et Ajimé me fait pas mal penser à Samurai Deeper Kyo... Le petit blond qui a l'air tout gentil mais qui est en fait un monstre sans pitié... et là, il sort enfin de l'ombre. On en apprend beaucoup sur leur passé, aussi.

Ergo Proxy, Tomes 1 et 2 (intégrale) : Une petite série sympathique qui présente l'univers cyberpunk de la série... Mais on a bien peu de réponses, en fait, c'est vraiment une intro ou un petit extra (ça dépend dans quel ordre on découvre les histoires du manga et de la série).

Shojo

Black Butler, Tome 12 : Un beau partage en vrille à la mode Titanic... Un peu déçue mais j'adore le retournement de situation à la fin par contre donc... vivement la suite !

Chobits, Grand Format 4 : Il s'agissait pour moi d'une relecture de l'histoire que j'avais déjà lue dans sa version originale, mais c'est toujours agréable de relire des Clamp de cette époque. Et puis j'ai pu, je crois, mieux profiter et comprendre la fin. Des graphismes toujours aussi beau.

Blue, Tomes 1 à 4 : J'avais lu que ça plaisait pas mal alors j'ai voulu me faire une idée... Et j'aime bien ^^ Le couple qui se forme n'est pas celui qu'on attend mais je sens qu'on n'est pas au bout de nos surprises.

Grace Door, Tome 1 : Thème assez classique des hôtes auquel s'ajoute mystique, mystère et magie. Pas de fille en particulier vu qu'elle change à chaque fois : ce sont des fantômes que les héros tentent de rendre heureuses une dernière fois avant de les accompagner dans l'autre monde. Les persos sont sympas, mais c'est trop peu original à mon gout, je n'ai pas eu envie de lire le tome 2...

Seinen

Barakamon Tomes 1 et 2 (sur les conseils des lectrices de Bulle Shojo) : Ayant lu pas mal de bonnes critiques sur ce manga qui, à l'origine, ne me tentait pas trop, je me suis décidée... et je n'ai pas regretté ! J'aime bien l'ambiance qui me fait un peu penser au premier tome de "A fleur de peau" (sachant que je n'ai lu que le premier) ou a "a lollipop or a bullet" mais c'est peut être parce que c'est la manière des mangaka, certainement citadins, de décrire la campagne japonaise, en fait. J'adore le personnage de la gamine qui ressemble beaucoup à Yotsuba (du manga du même nom), d'ailleurs, par son insouciance et sa joie de vivre... Quant au héros, j'ai bien l'impression qu'on va d'avantage le connaître et le comprendre à partir du tome trois...

Vicomte de Valmont, Les Liaisons dangereuses, Tome 1 : Outre le fait que la série est courte, ce sont encore super critiques dans le topic dédié de Bulle Shojo qui m'ont donné envie de lire ce manga. Je n'ai pas lu l'oeuvre originale mais j'ai un très fort souvenir d'adolescence avec "sexe intention"... Les jeunes amants (Cécile et le chevalier) me sont nettement plus sympathique dans cette version. J'apprécie aussi un peu plus le personnage de la marquise. Quant à la "présidente", elle me plait bien aussi mais je trouve que son abandon arrive un peu subitement, quoi... Et Valmont... Je l'adore ! C'est bien narré, les échanges épistolaires sont bien intégrés au corps de l'histoire, vraiment, ça me plait bien. Vivement la suite.

Grimms Manga, intégrale : J'ai adoré ! Les contes de Grimm revisités à la mode manga... Les animaux parlent et prennent apparence humaine, le graphisme me plait bien et puis les histoires... autant dire que c'est du largement inspiré, quoi, ça n'a pas grand chose à voir avec les originaux : le petit chaperon rouge flirte avec le loup, le roi grenouille est une fille, Raiponce un homme... ça vaut vraiment le détour, j'ai trouvé.

Adekan, Tome 4 : J'aime toujours autant ce manga qui joue avec les genres. Ce n'est pas un Yaoi, l'éditeur me l'a confirmé (et le fait que ça soit publié chez Ototo l'indique clairement) mais l'auteur joue avec les codes du Yaoi et on y retrouve beaucoup de fan service. Ce tome diffère des autres, j'ai trouvé, car il tourne un peu moins directement autour de nos deux héros. L'enquête est présentée du point de vue de la jeune fille et Shiro y est presque un personnage secondaire, c'est assez inhabituel. On a droit ensuite une partie directement centrée sur Anri qui va bouleverser un peu le monde duquel Shiro et lui sont originaire... Beaucoup de choses sont encore pas mal floues mais on sent qu'on entre dans le vif du sujet.

Suicide Island, Tomes 1 et 2 : Un thème assez classique traité de manière assez classique, en fait... Je trouve qu'on est à cheval entre 7 Seeds, Dragon Head et autres mangas "de survie". Les graphismes ne me plaisent pas tant que ça et la psychologie est similaire pour tous les persos... Donc bon... si on aime le thème, c'est parfait, mais sinon, c'est lassant.

Mad World, Tome 3 : Super tome ! Le tome 1 m'avait vraiment bien plu et le tome 2 m'avait déçu parce qu'il était nettement plus frivole. On retrouve de la gravité mais moins de sensualité que dans le premier tome. Peut être parce que les personnages sont ici des garçons. Je n'ai néanmoins pas tout compris et je trouve qu'on est d'avantage éloigné de la question majeur des deux autres thèmes : l'influence de la société sur les jeunes d'aujourd'hui. Les raisons qui poussent le petit blond à agir ne sont pas assez claires, je trouve, et on ne comprend pas trop comment ça se termine (où sont passées les cicatrices ? comment il fait pour survivre à tout ça ?). Donc un tome un peu moins abouti mais que j'ai quand même bien aimé. Le premier tome restera quand même mon coup de coeur.

Yaoi

ZE, Tome 11 : Un dernier tome tout en tragédie et en tendresse (oui, je sais, c'est presque contradictoire mais c'est le manga qui est comme ça...). On en apprend beaucoup sur la naissance du clan. Par contre, il y a quand même pas mal de perso donc il m'a fallu un petit moment pour retrouver où on en était et qui était qui... Un petit arbre généalogique ne serait pas de refus pour ce manga bien compliqué. Je crois que je vais me relire l'intégrale quand j'aurai plus rien à lire. Quoi qu'il en soit, c'est une conclusion tout en beauté.

Not Equal, Tome 2 : Comme j'avais lu des commentaires sur le sujet, je savais ce qu'il allait se passer... Pour mémoire, il s'agit d'un manga traitant d'une relation amoureuse entre un père et son fils. Mais en fait, je trouve que c'est traité comme une relation homosexuelle "classique" en manga... genre "les gens peuvent pas nous comprendre mais on s'aime plus que tout". Et puis, il y a quand même plusieurs chapitres sur "je me retiens mais je l'aime donc je souffre de faire comme si de rien n'était" ce qui fait qu'on est quasiment soulagés qu'ils se décident enfin... En bref, déçue, j'ai moins aimé que le premier tome.

Kiss Ariki, Tome 2 : Je suis toujours super fan de Youka Nitta ^^ Les caractères des personnages, l'ambiance, les intrigues... tout est là, j'aime toujours autant ! Vivement la suite.

In the Walnut, Tome 3 : Pour moi, In the Walnut n'est pas un Yaoi mais plutôt ce qu'on appelle un Shonen Ai. A une époque, Taifu avait tenté de créer une sous catégorie à son offre Yaoi (Yaoi Blue) dans laquelle ils auraient certainement mis ce titre aux côtés de Seven Days, par exemple. Le titre entre dans la catégorie dite "yaoi" parce que ce sont les aventures d'un couple homo mais ils seraient hétéro que ça ne changerait rien, ce n'est effectivement pas la relation amoureuse qui est mise en avant bien que la complicité entre les deux personnages soit tout de même présente. Le personnage de Nakai me semble bien être assez secondaire ce qui ne me dérange pas particulièrement à la fois parce que Tanizaki est nettement plus intéressant mais aussi parce que Nakai me fait un peu trop penser au héros horripilant de Gravitation. Le thème principal du manga tourne donc autour des demandes souvent particulières que Tanizaki reçoit en terme de restauration ou de revente d'oeuvres et non autour de la relation amoureuse. Mais je pense que, petit à petit, on va entrer d'avantage dans l'intimité des personnages. J'ai bien aimé, dans ce tome, le fait qu'on en apprenne un peu plus sur l'enfance de Tanizaki. Pour ma part, je prends toujours autant de plaisir à lire ce titre que j'aime beaucoup.

Brother X Brother, Tome 5 : L'histoire aurait pu s'arrêter au tome 4 mais j'ai bien apprécié ce tome supplémentaire permettant de mettre un point final plein d'espoir à cette série très sympathique.

Crimson Spell, Tome 2 : J'aime bien cette auteur donc j'ai continué à lire bien que le tome 1 était assez pauvre... Et je trouve que ça se complexifie un peu. Plusieurs personnages apparaissent, le mage est enlevé... Les scènes de sexe sont toujours assez inutiles mais le scénario se complexifie un peu. Par contre, j'ai comme un doute pour la suite, je ne suis pas sûre que ça ne se mette pas à devenir un peu trop malsain.

No Secret : Petit one shot dérivé de No Money avec la/le travesti comme personnage principal. J'ai bien aimé.

Vassalord, Tome 3 : Mmm... J'ai toujours beaucoup de mal à comprendre. Plus je lis ce manga plus je me dis qu'il ne sera compréhensible qu'une fois terminé... donc je continue à le lire :P

Et voilà pour février ! Et j'ai encore une grosse pile de mangas que je n'ai pas eu le temps de lire donc ça sera pour mars. Bonne lecture et au mois prochain.

jeudi 14 février 2013

Lectures de Janvier

Avec pas mal de retard, voici mes maigres lectures de janvier. Les commentaires ont tous été postés, en première intention sur le forum de Bulle Shojo

9 janvier :

Empruntés à la bibliothèque parce que je ne les ai pas en stock à ce moment là et qu'on arrête pas de me les demander... je voulais savoir ce que ça valait :

Blue Exorcist T 1 & 2 : Des persos qui ont l'air sympathique et attachants. Des méchants pas encore trop méchants mais pas particulièrement gentils non plus. Le tout mis en scène sur un scénar intéressant qui promet... Mais qui risque tout de même de tourner gros shonen de baston... Je me dis que ça ne doit pas être le cas vu que pas mal de filles le lisent... Mais bon... Je vais surement lire la suite prochainement...

14 janvier :

GTO 14 days T9 : La fin de cette série parallèle à GTO. C'est bien que ça se termine là parce que ça commençait à bien monter dans l'improbable et plus ça aurait été dommage. Donc une super fin qui tombe juste quand il faut. Il est vraiment Great, cet Onizuka. J'ai bien aimé cette série, ça fait plaisir de retrouver ce perso extra après tant d'années.

Papillon T7 : Héhé, comme je m'y attendais, la soeur de l'ex a été un élément perturbateur... mais pas comme je le pensais. Je trouve la fin du tome un peu "dramatique"... "too much", quoi... mais bon, on verra bien comment l'auteur va gérer ça. En tous cas, j'ai l'impression que le lien entre les jumelles a changé... Hana n'est plus pareil, on dirait, elle prend du recul.

Arata T13 : Beaucoup de rebondissements dans ce tome. L'équipe se sépare, un "méchant" meurt, un autre arrive et l’ennemi principal d'Arata commence à évoluer, je trouve. Vivement la suite, j'adore vraiment cette auteur, moi !

Nozokiana T3 : Ca avance. L'histoire tend à se centrer sur le héros, sa copine et sa voisine. Il y a moins "une nana nouvelle à chaque chapitre qui lui saute dessus". Et j'ai comme l'impression que la copine commence à deviner qu'il y a quelque chose avec la voisine alors que la voisine essaie d'attirer d'avantage encore le héros... C'est toujours aussi sympa. Étrange pour un manga de ce style, d'ailleurs.

> Peu de lectures en janvier, donc.

Mais avec Paris Manga qui vient de se finir, février devrait être nettement plus rempli vu que j'ai eu plein d'arrivages (et que j'ai fait mes achats perso, aussi). On se retrouve donc le mois prochain !

mercredi 9 janvier 2013

Lectures de Décembre

Bonne année à tous ! Me revoilà avec les lectures de décembre. Vous avez passé de bonne fêtes ? Ici, ça a été chargé.

Pas mal de nouvelles séries qui ne m'ont pas forcément toutes enchantée... Mais certaines vraiment extra.

Pour mémoire, ces avis ont été postés sur le forum : www.bulle-shojo.fr

Parfait Tic 2 à 9 (sauf le 6) : Snif, je n'ai pas les autres tomes en stock, j'aurai bien lu la suite, pourtant. Meme si le développement est assez téléphoné d'avance et que les retournements de situations ne sont pas particulièrement surprenants, j'aime bien les deux persos masculins, la manière dont ils évoluent et l'ambiance de la série.

Sennen no Yuki 1 : Mouais... Pas trop mal, mais je n'accroche pas. Mais c'est bien, les clientes me demandent souvent des histoires avec des vampires, celle-ci sort un peu de l'ordinaire dans ce genre, je trouve, vu que le perso refuse de boire du sang, et ça reste une histoire type shojo assez classique au lycée et tout. Un bon titre à conseiller aux filles qui ne sont pas blasées des Shojo comme je le suis.

Binetsu Shojo 1 : Je ressens comme un malaise dans ce manga. La fin du tome 1 tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, je trouve, très étrange...

Nuts T1 : Pouah ! J'ai pas aimé du tout ! Franchement, je sais que ce n'est pas pour mon age, hein, je le lis pour pouvoir le conseiller... Mais dans cette tranche d'age, j'ai adoré Kilari. Nuts, c'est quand même sans intérêt !!

C'était nous T1 : je crois que je l'avais déjà lu. La narration est très étrange, je sens comme un malaise en lisant ce manga... bizarre.

Hayate the combat buttler T1 : Heu... bon, ok, je suis blasée des Shojo mais quand même... Les persos ne m'ont pas vraiment convaincue. Mais c'est aussi un manga sur le ton de l'humour genre 35eme degré et ce n'est ni ce que j'attendais ni quelque chose que j'aime beaucoup donc ça peut expliquer ma déception

Spice & Wolf T3 : Quand Yves (le "papa" de Taifu) m'avait montré le premier tome en Jap au Salon du Livre tout fier de l'acquisition de ce titre, je m'étais dit que ça avait l'air pas trop mal... Et là, franchement, je ne suis pas déçue. Le graphisme est un peu "carré" de temps en temps mais j'aime beaucoup cette histoire. Le personnage de Holo est vraiment très intéressant et Lawrence commence à s'attacher particulièrement à elle, c'est cool... Je sais pas si vous avez vu, Guillaume (le responsable com de Taifu/Ototo) a posté la couverture du tome 8 avec l'image d'un enfant l'autre jour sur twitter... Vivement la suite de ce super manga !

Cat Street T1 : Très bonne surprise ! J'ai vraiment aimé. Je vais voir si j'ai la suite dans les stocks, je crois que oui, ça va me faire une lecture agréable. J'aime beaucoup les persos que ça soit l'héroïne qui est enfin intéressante, les deux mecs qui vont lui tourner autours par la suite (je suppose) même si leur entrée en scène est un peu "brutale" (surtout pour son camarade de classe d'enfance) ou les deux autres étudiants "bizarres", tous me plaisent. La goth à l'air tout droit sortie d'un manga de Ai Yazawa, c'est marrant. Vivement la suite, quoi.

The Gentlemen's Alliance Cross T1 : Le scénario est assez classique, mais la gaité du perso principal est vraiment agréable. Je ne lirai pas la suite parce que je suis blasée des shojo, mais j'ai l'impression que c'est tout de même un bon titre. Ma stagiaire m'a dit que la série était un peu longue, par contre, ça doit quand même un peu s’essouffler au bout d'un moment, je pense.

Que sa volonté soit faite T1 : Je ne m'attendais pas du tout à ça... Faut vraiment que j'arrête de lire des mangas sans avoir lu au moins un résumé... Les persos ne m'ont pas plus, en fait, le scénario un peu trop tordu. Dommage, j'aimais beaucoup les graphismes des couvertures...

Shirayuki aux cheveux rouges T1 : Je l'ai lu sans trop en attendre et j'ai été agréablement surprise. Étonnement, depuis que je l'ai en stock, on me le demande assez peu en salon donc je pensais que c'était sans intérêt et en fait j'ai bien accroché sur les persos. Zen est un garçon dynamique, adorable et qui à l'air insouciant mais il semble quand même bien conscient de ses responsabilités (je crains néanmoins que ça devienne folklorique comme on le voit souvent dans ce genre de manga quand on rencontrera son frère aîné et son père...). Quand à Shirayuki, c'est une fille qui a du caractère, qui sait ce qu'elle veut et qui fait tout pour l'obtenir. Elle me plait bien. Donc des persos intéressants, un univers qui me plait, un scénario pas trop tordu bien qu'assez classique. J'adhère.

Akuma to love song T1 et T2 : Une série très intéressante avec un personnage principal féminin qui dénote énormément par rapport à ce à quoi on peut être habitué. Elle est renfermée, froide, directe... et en subit les conséquences alors qu'elle aimerait avoir des amis. J'aime beaucoup cette nana et la manière dont la narration est faite. Quant aux deux garçons (parce que, oui, c'est encore un shojo avec deux garçons pour une fille, comme je les aime), ils sont sympa, il y a aussi quelque chose d'intéressant dans leur caractères... Après, je n'arrive pas à voir comment les choses vont évoluer (parce que la fille n'est vraiment pas la naive habituelle) mais je pense qu'on va finir par comprendre les raisons d'être et les blessures de chacun... Pour l'instant, c'est très nébuleux de ce côté là, on ne comprend pas forcément leur manière de penser. Mais, franchement, j'aime bien, ça change de ce qu'on trouve d'habitude.

Cat Street T2 à 8 : Troooop bien ! J'ai dévoré ce manga en deux jours. C'est amusant parce qu'au début on pense que Taiyo sera un perso principal mais en fait il est secondaire et il se passe l'inverse avec Koichi qu'on pense secondaire mais qui est en fait principal. La fin m'a un peu perturbée, j'étais persuadée qu'elle ne finirait pas avec ce mec là... mais c'est bien amené sans en faire trop, donc ça passe très bien. Je suis restée fan des persos du début à la fin, sans me lasser, c'est vraiment bien. Une série pas trop longue avec un scénario pas forcément prévisible, ça change. Je conseille à 100% !

C'était nous T2 : Je ne pensais pas lire la suite de cette série mais ma stagiaire m'y a poussé... alors j'ai obtempéré. Et ça m'a conforté sur le fait que la narration me dérange. C'est trop plat dans la manière dont les choses se déroulent, on s'ennuie beaucoup, je trouve. Je n'ai éprouvé aucune émotion lors du baiser, c'est dire... J'ai vraiment du mal avec les graphismes où les expressions des personnages sont quasiment absentes, aussi. C'est pourtant, la particularité des mangas que l'information passe par là donc ça donne vraiment l'impression qu'il manque quelque chose à la narration. C'est plat.

Et voilà... Je le dis peut être un peu trop : je suis blasée des shojo, il en faut beaucoup pour que ça me plaise. Et comme je poste sur un forum de shojo, je lis principalement ça en ce moment... Mais ces lectures ont été concentrées sur la première quinzaine de décembre car je n'ai pas eu le temps de lire après.

Quelques titres dont je n'ai pas parlé sur Bulle Shojo :

La fille des enfers T1 : J'avais lu le manga Enma qui marche nettement moins que celui-ci et que je trouve pourtant mieux sur le fond. L'idée est la même : la fille des enfer (enma de son prénom) vient damner/tuer des gens désignés. Enma, c'est le roi des enfers qui l'envoie et elle traverse les époques, les siècles, les continents (ce qui est original) mais le graphisme et la narration sont un peu "jeunes". La fille des enfers, on est uniquement dans l'univers collège/lycée moderne et ce sont des gens désespérés qui, par le biais d'un site internet, font appelle à la fille des enfers pour qu'elle emporte une personne en particulier.

Drôle de Racaille T1 : Pas accroché. Une fille, ancienne racaille qui aspire à une vie rangée, colle en permanence la racaille de sa classe... parce qu'elle n'arrive pas à parler aux autres. C'est une ratée qui est mauvaise en classe mais tente d'assumer pleinement son rôle de déléguée de classe. A mon avis, son passé va la rattrapée, elle avait visiblement une sacrée réputation... Pas mon genre, mais très original tout de même.

Voilà pour ce mois-ci. Je pense que la fournée de Janvier sera légère mais Février devrait être plus complet car je vais recevoir pas mal de nouveautés pour Paris Manga.

Bonne lecture à tous.

lundi 10 décembre 2012

Lectures de Novembre

Bonjour à tous,

Depuis courant novembre, le commente mes lectures sur le site de Bulle Shojo.

Voici les avis que j'ai postés ce mois-ci :

Chi T1, 2 et 8 : j'ai découvert le tome 1 il y a tout juste un an alors que je venais d'adopter un chaton, j'ai tout de suite accroché. Mais la série étant chère, je l'ai attendue en occas... J'ai eu un arrivage des tomes 3 à 7 à Japan Expo et je viens d'avoir un nouvel arrivage avec les tomes 1 à 8. Je me suis donc relu le tome 1 et j'ai découvert le tome 2 et le dernier, le tome 8. Ca me fait bizarre parce que mon chat n'est plus aussi "chaton mignon" que Chi aujourd'hui. Mais le tome 8 m'a bien fait rire. Mon chat ne m'a encore jamais fait la collerette mais ça arrivera... J'aime toujours autant, c'est très divertissant, je trouve.

Seiyuka T8 : contente de l'avoir lu, celui là. Etonnant de lire des chapitres avec le point de vue de Senri. On en apprend d'avantage sur lui. Ca m'a bien plu.

Mad World 2 : J'étais impatiente de voir ce que donnerait la deuxième histoire... Et j'ai été un peu déçue. En fait, je crois que je m'attendais à quelque chose raconté avec un style similaire que le premier tome, quelque chose de sensible, d'émouvant... Mais en fait c'est une espèce de farce policière avec un personnage principal assez égoiste. Déçue, donc, parce que le 1 était vraiment extra mais je lirai quand même le 3. (Note : chaque tome raconte une histoire indépendante)

AD Angel Doubt 1 et 2 : j'aime beaucoup, beaux graphismes, personnages intéressants. Je trouve que l'ambiance est un peu dans le même style que Adekan. Je lirai la suite.

Le Prince de Machiavel, One Shot : je voulais lire au moins un de ces nouveaux livres reprenant des ouvrages connus. Je n'ai pas été déçue. L'approche est intéressante, la mise en scène aussi. J'en lirai peut être un autre pour voir comment ils sont faits parce que ça s'adapte assez mal aux autres titres, en fait, ce qui a été fait pour celui là... En tous cas, c'est bien monté, vraiment.

Afterschool Charisma 7 : J'aime vraiment bien cette série. Ca avance un peu vite, tout de même. Ou, en tous cas, il se passe plein de trucs dans ce tome. Mais on ne sais pas trop ce que pensent les "adultes" qui semblent tirer les ficelles... C'est très bizarre... La suite nous le dira.

In the Walnuts 2 : Les deux persos sont vraiment sympathiques. Le petit brun (j'allais écrire "jeune" mais ils ont le même age) est mignon par sa naïveté. Il me fait penser au perso principal de Gravitation mais en un peu moins tête à claque. Quant au grand blond, j'adore toujours autant son côté mystérieux...

Papillon 6 : Roh ! Comment c'est téléphoné !!! Je vous parie qu'au prochain tome ils ne pourront pas partir en vacances ensemble à cause du nouveau perso... Mais bon, j'aime bien cet auteur alors je lui pardonne... Et puis Haya est quand même beau alors voilà... Mais il est pas vraiment clair... Enfin bon, on sent qu'on approche de la fin du manga.

Brother X Brother T4 : Fin de la série (Note : c'est ce que j'ai cru en lisant, mais j'ai été détrompée...). C'est assez sympa, mais je pense que ça aurait pu être un peu plus détaillé concernant les choix des persos et leurs ressentis.

Black Buttler T11 : Un peu perdue au début vu que ça reprend en gros ce qu'il s'est passé dans les 2 ou 3 derniers tomes et que j'avais un peu oublié... J'aime bien l'arrivée du nouveau valet, le perso change complètement de caractère, par contre, c'est bizarre... Quant à la nouvelle histoire sur le bateau... ça me fait un peu penser à Embalging, là... à voir... Visiblement, ils nous préparent un nouveau perso intéressant. Et puis Ciel avec sa belle famille, c'est marrant. Par contre, j'ai l'impression que le personnage de Ciel s'est vachement ouvert depuis le début de l'histoire il s'adoucit.

Gouttes de Dieu T25 : Les tomes sont trop espacés et il y a trop de personnages, je commence à me perdre un peu... C'est long, 12 apôtres... Mais j'aime bien comme Kanzaki évolue et comment Issei le voit évoluer. Et puis, ce que j'adore, chez Issei, c'est comment il est honnête quand il s'agit de vin, il apprécie toujours vraiment les vins de Kanzaki, sans se laisser influencer par ce qui est personnel.

Kurosagi T11 : Rah ! Ca faisait longtemps qu'on en avait pas eu un de celui-là ! Ca fait plaisir de retrouver les personnages même si celui qui m'intéresse était moins actif dans ce tome. J'ai beaucoup aimé la petite fille.

Not Equal T1 : Un tome un peu dérangeant... Non seulement il y a l'inceste mais en plus Konomi jeune est mineur alors que Ryo a 22 ans... Mais je pense que le thème de l'inceste va être fort dans la suite du manga... c'est une truc de japonnais, ça, un peu comme dans Forbidden Love.

Rules T3 : Mouais.

Turning Point : Ca m'a bien plu. Des personnages attachant et sexy à souhait. Très agréable à lire.

Kare First Love, T1 : Trop grillé qu'elle serait belle sans ses lunettes... Quant à l'autre nana, c'est ura de Peach Girl ou quoi ? Une peste, ma parole ! Ca sent l'ijime dans les prochains tomes, ça... Mais je sens que la blonde va aider l'héroïne à mieux s'assumer et à sortir de ça... Donc, j'ai bien aimé, un shojo assez classique, finalement, je trouve.

B.O.D.Y., T1 : Roh comment c'est classique aussi, ça ! (oui, je suis une blasée des shojo, c'est pour ça que j'en lis assez peu d'habitude) Je trouve les deux persos un peu sans intérêt. Pas mal, donc, mais sans plus.

Parfait-tic, T1 : Très bonne surprise. S'il y en a un dont je lirai surement la suite, c'est celui-là. Enfin, je ne sais pas trop, la fille est quand même particulièrement sans intérêt. Mais les deux mecs ont quelque chose. Je pense que chacun cache un côté opposé à ce qu'il à l'air d'être (en tous cas, Ichi très clairement, Daiya, je dirais plutôt un côté triste). Bien sûr, on se demande lequel elle choisira an final, mais je suis plutôt curieuse de découvrir ce qu'ils cachent parce que la nana... voilà quoi...

Voilà pour ce mois-ci, c'est déjà pas mal... Le suite début janvier avec mes commentaires de décembre (je lis pas mal en ce moment, en plus ^^)

Bonne lecture à vous et bonnes fêtes. happymanga.fr

dimanche 1 juillet 2012

Japan Expo 2012

Voilà un moment que je n'étais pas passée ici et je découvre plein de commentaires indésirables. Bon, j'ai corrigé le tir et j'en profite pour vous écrire un petit mot.

Tout d'abord, je dois vous annoncer quelques changements : la famille Happy Manga s'agrandit. Et ce sur tous les plans. Du côté personnel puisque je vais donner le jour à un petit bonhomme pour noël. Si vous passez sur le stand AH22 à Japan Expo, vous me verrez sur mon fauteuil de baleine échouée mais je pense que ça sera encore plus flagrant à la rentrée pour Paris Manga (où nous serons exactement au même emplacement qu'en février dernier). Et du côté professionnel car après avoir tenté une association qui n'a pas été finalisée, j'ai pris une jeune et dynamique stagiaire en la personne de Fanny. Fanny vient de passer deux mois avec moi et reviendra s'immerger dans les cartons de manga entre novembre et janvier. Il est même possible que d'ici un an, elle devienne plus que stagiaire occasionnelle... Mais ça dépend encore de ses choix professionnel et l'avenir nous le dira. Quoi qu'il en soit, elle sera sur le stand à Japan Expo et certainement à Paris Manga.

Laissez moi maintenant vous parler de mon expérience de Japan Expo. Mon premier Japan en tant que visiteur a été le dernier au CNIT de la défense en 2004 (il me semble). Il n'y a pas eu d'édition en 2005 puis j'ai été présente (visiteur, encore) en 2006 et 2007. En 2008, j'avais décidé de me lancer dans le métier du manga, un peu sans savoir où j'allais. Cette année là, j'étais staff sur le grand stand près de l'entrée derrière Manga Distribution. Ma première mer de mangas : 10m x 2m de tables couvertes de mangas. Assez jouissif, je dois avouer. 2009, j'avais changé d'employeur et j'étais sur le stand de Asian Quest. Stand plus petits, mangas moins connus, mais très formateur. 2010, suite à un bidouillage particulier, j'avais deux étagères de mangas rien qu'à moi (ou presque) donnant sur une année en face de la verrière (le jardin fumeur intérieur). Assez étrange. Je venais de me mettre vraiment à mon compte, je ne comprenais pas encore ce qu'il m'arrivait. 2011, mon premier stand pour de vrai et rien qu'à moi. 18m², deux angles (comme cet année) un peu au milieu. Pas une seconde pour sortir du stand. Le premier Japan où je n'ai même pas pris le temps de visiter un peu. Je vous ai déjà raconté (sur Facebook, je crois) le choc que ça m'a fait, vers le milieu de la remballe dimanche soir quand, en relevant la tête, j'ai découvert tout le hall 5A démonté et tout... C'était déjà fini! C'était l'année dernière et pourtant j'ai l'impression que c'était hier.

Cette année, j'ai gagné de l'expérience, j'ai affiné mon stock, j'ai des supers staffs bien rodés, une marchandise qui déchire... et pourtant, je crois que je n'ai jamais été aussi stressée pour un salon. J'ai passé la nuit dernier à pré-vivre l'installation du stand en boucle pour ne rien laisser au hasard et vous pouvez remarquer que ce soir je n'arrive pas non plus à dormir. Je sais que ça va être un salon épuisant, je sais que ça va être un salon génial, je sais que ça va me paraître trop long, mais ça sera surtout trop court ! Je suis pressée d'y être mais je n'ai pas envie d'y être en même temps... Sont-ce les hormones qui me font ça ? Je ne sais pas...

Mais en tous cas ce qui est sûr c'est que ça va être que du bonheur ! Venez nombreux nous faire un coucou sur le stand AH22 !

jeudi 3 mai 2012

Des salons et encore des salons !

A peine revenus de Toulouse Game Show Ohanami où nous avons eu le plaisir de vous voir toujours plus nombreux, nous recevons de multiples demandes d'invitations pour la foire de Bordeaux.

J'ai d'abord été très surprise par cette démarche des visiteurs totalement inhabituelles dans le cadre des salons manga mais vu le nombre de demandes, je me suis dit que ça devait être normal... surement... peut être... D'ailleurs, l'organisation m'a proposé de m'en offrir et je les mets donc en jeu dans le cadre de trois concours parallèles fonctionnant sur les réseaux sociaux et sur le même principes. Vous pouvez donc jouer sur Facebook, sur Twitter mais aussi, ici, sur le blog. Pour les trois concours, le premier lot correspond à 3 invitations et le deuxième à 2 invitations, soit un total de 15 invitations mises en jeu. Pour les trois concours, le tirage au sort se ferai le 10 mai à midi avec annonce des résultats dans l'heure qui suit. Pour les trois concours, il faudra rapidement nous communiquer vos coordonnées afin que nous vous envoyions les places rapidement. Effectivement, si la partie "Manga" de la foire à laquelle nous serons présents se déroule du 16 au 20, la foire elle-même dure du 12 au 21 mai.

Principe des concours : Facebook : être fan + commenter le post concerné. Twitter : suivre @happymanga + RT le tweet concerné. Blog : commenter ce billet.

De plus, pour chaque commande passée sur le site avant le 10 mai à midi, sur simple demande en commentaire de la commande, une invitation sera envoyée.

Soyez nombreux à participer ! Nous offrirons aussi des invitations pour 50€ d'achat sur le stand pendant la durée de la foire. Pour information, nous serons dans le Hall 3, Allée E au stand 211.

Quant aux dates des prochains salons, nous enchaînons sur Japan Event Chambery juste après la foire de Bordeaux, nous ne serons donc pas à l'Epitanime cette année. Et le dernier salon de la saison sera Japan Expo où nous serons situés juste à côté de la verrière centrale. Et vous, vos prochaines conventions ?

J'attends vos commentaires !

mardi 20 mars 2012

Le Manga Square au Salon du Livre 2012

C'est pleine de curiosité que j'ai pris la route de la Porte de Versailles hier matin. Depuis quelques jours je n'entends plus parler que du Salon du Livre dont l'invité d'honneur est le Japon. Les articles concernant le manga square et présentant les nouveaux mangas sortis pour l'occasion m'ont mis la puce à l'oreille et il m'a semblé évident que je devais m'en faire ma propre idée. Je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Effectivement, les mangas qui sortent en ce moment et qui sont mis en avant par les éditeurs sont des mangas d'auteurs ou pour public adulte : Japon un an après (Kaze Manga), l'affaire Sugaya (Delcourt), Thermae Romae (Carterman)... Cette idée me semblait plutôt pertinente puisque le salon du livre, d'après ma mémoire est assez élitiste concernant la littérature et que le public y est d'avantage adulte. Néanmoins, je me demandais comment les autres titres seraient mis en avant, comment cet aspect adulte du manga serait mis en avant... J'en attendais beaucoup mais sans trop y croire.

J'arrive donc au pavillon 1 de la Porte de Versailles lundi matin vers 11h. Je me rends alors compte de ma première erreur : cette matinée est réservée aux professionnels. Je n'ai donc aucune chance de pouvoir me rendre compte du type de public drainé par le salon. L'avantage, c'est que je peux tranquillement profiter des stands. Je décide donc de faire abstractions des allées presque vide et commence ma visite.

Le square manga est assez grand mais l'espace dédié aux mangas n'est pas plus grand que les années précédentes. Il est juste d'avantage délimité et mis en avant. L'entrée du square se fait entre les immenses stands de Glénat et Delcourt. Le stand Glénat est égal à lui même, l'organisation est la même que celle qu'on retrouve lors de Japan Expo. Les premières étagères sont pleines de Chi, Gouttes de Dieux, One Piece... Et on entre rapidement dans la partie BD. L'immense stand Glénat ne consacre qu'une toute petite partie de sa surface au Manga. L'espace par lequel on entre, certes, mais un espace restreint tout de même. Les titres présents sont les titres phare et il n'y a aucun stock (peut être parce que c'est le dernier jour...). On trouve Chi, les Gouttes de Dieux, Berserk et Gunnm en Seinen, One Piece, Bleach, Dragon Ball et Eye Shield en Shonen et les dernières nouveautés en Shojo. Le stand Delcourt, quant à lui, est organisé à l'inverse : on commence par traverser un grand espace BD avant d'arriver dans une partie manga confinée regroupant sur quelques étagères des mangas des éditions Delcourt, Soleil et Tonkam (appartenant tous au même groupe). J'ai souvenir d'autres Salons du Livre où Tonkam avait son propre stand, le voici réduit à deux étagèes. Le titre de Delcourt qui fait beaucoup couler d'encre cette semaine, l'affaire Sugaya, n'est même pas mis en avant. Chez Soleil, ce sont les transpositions manga de Stendal, Proust et autres qui occupent le plus de visuel et chez Tonkam ce sont les Seinen surtout (Dragon Quest et à plus d'1m80 du sol... pas très accessible pour les enfants...) Heureusement, en sortant de ce stand exigue, on tombe sur le stand Pika. Celui-ci est égal à lui même avec ses comptoirs noirs et ses petites cases à l'arrière. J'y apprends qu'ils sont presque en rupture de Fairy Tail mais que cela n'a pas empêché le nouveau titre Seinen Billy Bat de cartonner. Je discute avec une jeune fille très agréable qui a trouvé que le salon s'était très bien passé, que le public s'était montré au rendez vous et intéressé par les produits. Très satisfaisant, quoi. En contournant le stand, je tombe sur des iPad sur lesquels ont peut lire le dernier Fairy Tail mais aussi les manga Twilight ou Get Backers. L'éditeur vient de mettre en ligne un peu plus d'une dizaine de titres disponibles en téléchargement légal et compte rapidement en ajouter une centaine. Le produit est bien fait et il coûte environ 30% moins cher que le manga papier. Le public est assez partagé entre ceux qui trouvent que le contact du papier est nécessaire pour apprécier un manga et ceux qui sont impatient de pouvoir lire leurs mangas préférés dans le métro ou dans l'avion. Poursuivant ma route, je découvre le stand Ki-oon. Il est assez petit par rapport à ce qu'on peut voir sur un Japan Expo et tous les titres ne sont pas exposés. Néanmoins les titres les plus connus sont bien présents et mis en avant. Le jeune homme avec qui je discute semble aussi très satisfait du salon bien que les amplitudes horaires l'aient particulièrement épuisé. Je ne peux que compatir : 10h-21h avec des scolaires la plus grande partie du temps, c'est assez fatigant. J’enchaîne en prenant l'autre allée. En face des stands Glénat et Pika se trouve un petit stand Kurokawa. L'année dernière, les mangas Kurokawa n'étaient pas dans la partie manga du salon mais intégrés au stand principal de Fleuve Noir. Cette année, il y a quelques mangas sur le stand de Fleuve Noir avec une affiche invitant à retrouver le stand Kurokawa au square manga. Outre des tables par trop remplies, le stand Kurokawa propose un espace photo assez amusant avec d'un côté les portraits de Jésus et Bouddha et de l'autre l'équipe d'Inazuma Eleven avec du faux gazon au sol. J'ai d'ailleurs vu, un peu plus tard, ce coin servir d'air de repos d'une classe de primaire... Collé au stand Kurokawa, l'équipe d'Animeland était réunie pour accueillir un public différent de celui des salons de mangas habituels. Le week end semble leur avoir laissé un très bonne impression. A côté d'Animeland, Nobi Nobi était présent et en face d'eux un stand qui n'avait rien à voir avec le manga... Un peu déroutant, d'ailleurs. Dans l'allée suivante se tenant le stand Kana lui aussi séparé de sa maison mère à l'occasion du manga square. Mais il m'a été difficile d'avoir leur avis sur le salon. Les équipes étaient très changeante je n'ai pas pu discuter avec quelqu'un ayant été présent les autres jours. Face au stand Kana se tenant l'exposition Naruto (pour les 10 ans du manga en France) qui, l'après midi venue était pleine de visiteurs de tous âges. On pouvait même y jouer au jeu Naruto sur Xbox360. A côté du stand Kana, un petit stand proposait des Kimonos et différents produits de décoration japonaise. Ca m'a assez surprise car il me semble n'avoir jamais vu ce stand en salon de manga. L'ambiance du stand faisait d'avantage élitiste que ce qu'on peut trouver en salon de manga et les prix m'ont semblé un peu élevés. Derrière l'expo Naruto, malheureusement un peu à l'écart se tenait le stand de Taifu Comics. L'éditeur spécialisé dans le manga Yaoi n'a pas rencontré son public pour ces titres là hormis le samedi. Mais le nouvel éditeur Ototo, lui, a beaucoup plus et c'est une très bonne chose. Les titres nouvellement édités ont bien marché et il était possible d'avoir un poster géant offert pour un manga acheté. Mon coup de cœur chez Ototo, que je ne peux que vous conseiller, est Adekan. Mais j'ai eu l'occasion de voir quelques visuels d'un titre qui va bientôt sortir et je n'ai qu'une chose à dire : Spice & Wolf promet de déchirer grave !

Les grands absents du manga square étaient Casterman qui n'a pas jugé être concerné par cette partie du salon et qui a présenté ses mangas d'auteur sur son stand principal au milieu des BDs. Quant au grand absent du salon du livre, c'est bien Kaze Manga ! L'éditeur sort tout juste un nouveau manga sur les événement de Fukushima et aurait certainement eut sa place au sein du Manga Square. J'ai été assez déçue par le stand Delcourt qui a compressé trois éditeurs mangas dans une dizaine d'étagères. Mais le fait que Kana et Kurokawa aient vraiment joué le jeu m'a vraiment fait plaisir. Mon coup de cœur ira donc à l'équipe Pika que j'ai trouvé très agréable et à mes amis de Taifu / Ototo.

L'impression général a donc été plutôt bonne à la fois pour les exposants et, visiblement, pour le public. Reste à voir si le salon du livre continuera à considérer le manga comme une littérature convenable quand le Japon ne sera plus à l'honneur...

mardi 17 janvier 2012

SASU en approche

Comme je le disais dans le précédent billet, Happy Manga va bientôt devenir une société par actions simplifiées unipersonnelle (SASU pour les intimes). Mais, pourquoi donc ?

L'histoire est longue. Quand j'ai décidé de me faire une petite place de le monde du manga, j'ai créé, sur les conseils d'un collègue, une entreprise auto-entrepreneur. Cela avait alors plusieurs avantages : pouvoir avoir un compte pro sur les places de marché (Price Minister, Amazone...), pouvoir travailler sur les salons en facturant ceux qui m'embauchait plutôt qu'en leur coûtant plein de charges sociales... Nous étions en avril 2009. Oui, la date de naissance de Happy Manga est un 1er avril et ce n'est pas une blague. Après quelques associations informelles à la fin de l'année 2009 j'ai décidé de travailler seule, j'ai racheté un gros stock de produits en fin de commercialisation et j'ai développer mon positionnement sur les places de marché et sur les salons spécialisés.

Deux ans après la création de l'entreprise, en avril 2011, le site internet happymanga.fr ouvrait ses portes. On pouvait y trouver mon stock de mangas d'occasion qui s'est agrandi de titres plus récents et de DVDs neufs puis, cet été, d'un large choix de ArtBooks (toutes les références ne sont d'ailleurs pas encore en ligne) et bientôt (j'ai plein de photos à faire) de produits dérivés.

Aujourd'hui, l'imposition sur le chiffre d'affaire apparaît très peu appropriée et je souhaite pouvoir facturer avec la TVA et la récupérer mais aussi n'être imposé que sur le bénéfice. La question s'est rapidement posée : EURL ou SASU. Pourquoi pas le nouveau statut EIRL ? Parce que l'entreprise doit pouvoir évoluer en SARL ou SAS, je ne compte plus rester seule à gérer la boite, j'ai besoin d'un peu de temps pour ma vie de famille ^^ L'EURL est une entreprise pas nécessaire imposée à IS (impôts des sociétés). Le gérant est travailleur indépendant et les différents participants ont toujours le même nombre de voix. La SASU est une société (c'est différent d'une entreprise ^^). Le gérant est assimilé salarié et il est possible de donner voie double à certaines actions, par exemple. Ca sera donc SASU.

Après une semaine de bachotage sur les différents modèles de statuts et d'échange avec une juriste, j'ai fini hier soir d'écrire les statuts de ma future entreprise. Ils doivent encore être relus et corrigés. Il manque aussi la valeur de mes apports... parce qu'il faut faire un inventaire du stock ! 50m², ça semble petit mais 50m² d'étagères de mangas et de cartons blindés... c'est énorme ! Le week end prochain, donc, nous serons quatre dans ce petit espace à écrire sur papier ou sur informatique ce qui est physiquement présent. Je ne peux pas me contenter de l'inventaire que j'ai en ligne ou sur ordi, il faut tout compter un par un. Après cela, il faudra que je donne une valeur à chaque produit, que ça soit validé par un commissaire aux apports et je pourrais déposer les statuts et créer la SASU. L'autre avantage de faire l'inventaire physique c'est que je vais mettre à jour mon inventaire en ligne qui est malheureusement un peu trop souvent faux en ce moment -_-"

Quoi qu'il en soit, si tout ce passe bien, à Paris Manga dans deux semaines, après un mois de préparation, la SASU sera créée !

Sur ce, je vous laisse, j'ai un stock à ranger (histoire que ça ne soit pas trop le bazar samedi !) N'oubliez pas le concours du premier post qui se termine à la fin du mois ^^

mardi 3 janvier 2012

Les bonnes résolutions

Bonjour à toutes et à tous !
En cette première semaine de janvier, l'équipe d'Happy Manga vous souhaite une excellente année 2012.
Pour fêter le nouvelle année, j'ai décidé d'enfin ouvrir ce blog qui me trotte dans la tête depuis près de six mois maintenant. Ma première bonne résolution est donc d'écrire régulièrement sur ce blog. On va commencer par deux fois par mois (toutes les deux semaines) mais j'aimerai bien réussir à écrire toutes les semaines sur du plus long terme. Voici donc le premier billet de l'année et du mois de janvier.
Ma seconde bonne résolution est d'organiser des concours un peu plus régulièrement. Et pour être certaine de tenir cette difficile résolution, je commence de suite avec un premier concours. A l'occasion de la nouvelle année, j'ai envie de faire appel à votre imagination. Vous savez tous que la fin du monde est prévue pour la fin de l'année d'après les incas... enfin, d'après ce que les gens disent que les incas ont dit... enfin bref. Racontez moi en commentaire de ce billet votre vision de cet évènement qui va nous tomber dessus. Comment le monde va-t-il prendre fin ? Je tirerai au sort un commentaire et le gagnant aura un manga à moins de 4€ offert pour un achat au moins équivalent.
Ma troisième résolution, et non des moindres, est de fermer mon auto-entreprise. Comment ça, j'ouvre le blog et je ferme la boutique ? Non, non, rassurez vous, je compte bien rester là encore un moment. Je vais ouvrir une vraie société à la fin du mois de janvier. Je vous en parlerai d'avantage dans un prochain post.
Enfin, je vous invite à me suivre sur Twitter et Facebook (les liens sont sur le site) ainsi qu'à retweeter et commenter mes posts régulièrement.
J'attends votre prose avec impatience...